Couvent et Église de Saint-François

Categoría: 
Édifices religieux
Zona: 
Plaza San Francisco
Convento e Chiesa di San Francisco

Fondé en 1566, le couvent de Saint-François (Convento de San Francisco) fut réédifié à la fin du XVIIe siècle. Considérablement réduites après le désamortissement, (en d'autres termes, après la mise aux enchères publique des terres et des biens improductifs détenus par l'Église catholique ou les ordres religieux, accumulés suite à de nombreux legs et donations), les dépendances du couvent s'organisent autour d'un cloître maniériste de plan rectangulaire, et sont soutenues par des colonnes doriques dans la partie basse, puis ioniques dans la galerie supérieure.

De plan rectangulaire, l'église est constituée d'une seule nef à laquelle vinrent se greffer une kyrielle de chapelles lui conférant un faux aspect de temple à trois nefs. En raison de leur importance artistique et historique, les chapelles de la Veracruz, du Sanctuaire, de saint Diego, de saint André, de saint Telmo et de Saint-Louis-des-Français sont remarquables. À l'extérieur, sont à souligner le profil de la coupole ainsi que le portail latéral, ce dernier qui daterait du milieu du XVIIIe siècle est encadré par des pilastres corinthiens surmontés d'une niche avec l'image en marbre de saint Antoine. Séparée du bâtiment de l'église, la tour, qui date de 1669, est bâtie sur un plan carré coiffé par un clocher octogonal.

À l'intérieur du temple se distingue le grand retable du maître-autel, une œuvre de Gonzalo Pomar, sur bois doré, daté de 1763. Divisé en trois parties par des colonnes corinthiennes dont les fûts sont parfois substitués par des chérubins, il comporte des ornements de style rocaille à profusion, la niche principale étant occupée par la Vierge de l'Assomption, une sculpture polychrome du XVIIIe siècle provenant du Couvent des Déchaussés (Convento de los Descalzos), aujourd'hui disparu.

Parmi ses trésors sculpturaux se détache un Saint-François-d'Assise, attribué à Martínez Montañes, et le Crucifié de la Veracruz rapporté de Naples en 1733 et attribué à Giuseppe Piccano. Titulaire de la confrérie de pénitence la plus ancienne de la Semaine sainte gaditane, cette sculpture sort défiler à l'occasion des processions du Lundi saint.

Horario: 

De lunes a domingo de 11.00-13.00h
Misa: lunes a domingo a las 12.00h y 19.30h.  Domingos  las 12.00, 13.00 y 19.30h.
Se recomiendan las vistas al Patio interior

Servicios: 
Pets not welcome
Dirección: 
Plaza de San Francisco, s/n
Teléfono: 
+34 956 213 710

Location